J’ai découvert il y a peu le cent OS web panel, une interface de contrôle pour serveur LAMP “clés en main” si j’ose dire.

En tant que développeur front-end, ce type d’outil ne me concerne pas vraiment. Pourtant lors de quelques projets, j’ai été amené à installer des os et configurer un serveur lamp sur des serveurs dédiés ou vps. En tant qu’utilisateur d’Ubuntu pour desktop(et sur clé USB 😉 ), j’ai opté pour sa version serveur pour y installer le serveur “paquet par paquet” , apache2, php5, mysql-server…

Puis lorsque j’ai voulu installer un serveur lemp (optant pour nginx à la place d’Apache), j’ai découvert Ajenti, et son extension Ajenti V avec une interface plaisante, et lemp bel et bien embarqué, et performant. Mais, je sentais mes installations trop brouillonnes, le contrôle trop limité à mes compétences.

Depuis, j’avais opté pour VestaCP, qui répondait parfaitement à mes besoins en intégrant un support nginx pour servir les fichiers statiques, et le tout embarqué “clés en main” lors de son installation, gestion utilisateurs, bind DNS, mysql / phpmyadmin, vsFTP / roundcube… d’une simplicité époustouflante!VestaCP-800

 

Voilà ou j’en suis lorsque je découvre et test Centos Web Panel:

centos-WP-800

 

Tout comme pour VestaCP, je suis tout d’abord agréablement surpris par l’aspect “clés en main”, et une interface intuitive.

On y retrouve tout le nécessaire à la gestion du serveur, (exclusivement Apache cette fois). Mais sur Centos WP la liste d’options présente est plus exhaustive, et les options plus détaillées.

Centos web panel a été lancé il y a à peine un an(un peu moins de deux pour VestaCP) et apparaît comme une alternative crédible à cpanel. On préférera s’en tenir à VestaCP pour sa simplicité, on choisira CentosWP pour les détails!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *